Cornwall & The Counties Community Futures Development Corporation
Retourner à nos articles

Décrocher une offre d’emploi

lundi 15 juin 2015


Le travail autonome et la propriété d’entreprise ne conviennent pas à tous; en fait, la plupart préfèrent obtenir un emploi. Dans la conjoncture économique qui prévaut, ce n’est pas si simple qu’il y semble, surtout pour les jeunes et pour ceux qui cherchent à remplacer un emploi ou une carrière en gestion.

Le processus d’emploi peut être agréable, mais ceux qui sont à la recherche d’un emploi doivent comprendre qu’il peut s’agir d’un processus long et ardu qui comprend recherches, envoi de demandes ou de c.v., tests et entrevues. TIREZ-EN LE MEILLEUR PARTI et METTEZ VOS ATOUTS EN VALEUR en tout temps. Il existe de nombreux protocoles informels qui gouvernent le processus de recherche d’emploi. Dans le marché d’emploi actuel changeant, RESTEZ RÉALISTE quant à vos attentes, demeurez concentré et « vrai », authentique à votre offre, à vos buts et aux résultats que vous recherchez.

  1. Le processus de recrutement et de sélection

    L’embauche est une décision d’affaires sérieuse et importante pour tout organisme. Les employés ajoutent aux couts fixes d’une entreprise, de même qu’à ses responsabilités. Tant les nouvelles entreprises que celles en croissance ont des ressources limitées et l’on doit soupeser l’ajout ou le remplacement d’un employé avec soin.

    La durabilité d’un organisme se mesure à ses pertes et profits ou par rapport à son budget. Le cout d’une embauche inutile ou d’embaucher la mauvaise personne peut avoir un effet nuisible sur la rentabilité d’un organisme.

    Pas étonnant donc qu’avant même d’entreprendre le processus de recrutement, la direction se doit d’articuler clairement ses exigences opérationnelles, ses revenus projetés et ses buts d’affaires et de déterminer le type de compétences requises pour combler ses besoins.

    Tandis que le candidat connait le processus d’entrevue et de sélection, l’employeur y voit plutôt un exercice exhaustif et engagé comportant plusieurs étapes. Il est bon qu’un candidat sache d’où provient le rôle qu’il postule. Du point de vue de l’employeur, les étapes suivantes constituent généralement le processus de recrutement, de sélection et d’embauche :

    1. Repérer le poste vacant et évaluer les besoins
    2. Rédiger des spécifications, une description de poste et les outils requis
    3. Préparer un plan de recrutement en repérant notamment où trouver des candidats qualifiés
    4. Former un comité de recherche ou un panel de sélection
    5. Définir des critères de sélection clairs pour le tri des candidats et la préparation des questions d’entrevue
    6. Afficher le poste et implanter le plan de recrutement
    7. Étudier les demandes et créer une liste des candidats sélectionnés
    8. Faire les entrevues
    9. Sélectionner les finalistes
    10. Faire les vérifications
    11. Faire les tests d’embauche au besoin
    12. Repérer la recrue
    13. Présenter l’offre et vérifier la disponibilité du candidat
    14. Finaliser le recrutement (informer RH/paie, aviser les autres candidats, avis, etc.).
  2. Les employeurs ont des attentes – Ce qui vous décroche l’emploi

    Il va sans dire que l’employeur cherche des compétences de base lorsqu’il veut pourvoir à un poste. Ces compétences dépendront des responsabilités de l’emploi, bien entendu, mais comprendront au moins les exigences suivantes :

    • Éducation et formation
    • Expérience
    • Compétences reliées à l’emploi (techniques, informatiques, interpersonnelles, communication, etc.)

    L’employeur aura généralement défini ses attentes vis-à-vis des candidats dans le processus de demande et d’entrevue. Les intangibles plus difficiles à cerner dans les exigences d’emploi ou le processus d’affichage sont souvent plus difficiles à communiquer dans une lettre de soumission. Quoique ceux-ci varient d’un emploi à l’autre, l’employeur recherchera le plus souvent les caractéristiques suivantes :

    1. Adaptabilité – adéquation
    2. Fiabilité et souplesse
    3. Le désir d’apprendre et d’exceller
    4. Initiative
    5. Énergie
    6. Bon jugement
    7. La capacité de travailler en groupe et de façon autonome.

    Selon le poste, l’employeur cherchera à combler des critères implicites et explicites reliés aux caractéristiques énumérées ci-haut (et d’autres possiblement) et tiendra compte aussi de la culture de l’entreprise et de normes de savoir-être souhaitées.

    Cela peut sembler énorme au début, mais il est encourageant et réconfortant de savoir qu’il existe certaines attentes d’un poste à l’autre et d’un employeur au prochain (à des degrés divers, certes) qui affichent plus de ressemblance que de différence à travers le marché. Un directeur de rayon, par exemple, devra être fiable, étant donné qu’il sera appelé à fermer le magasin et à gérer le stock; on n’en demanderait pas autant d’un commis, qui doit tout de même être fiable à d’autres égards.

  3. Le processus d’entrevue

    Bien que l’entrevue fait partie intégrante du processus de demande, les candidats doivent comprendre qu’il s’agit d’une occasion de vendre leurs habiletés et de faire valoir aux recruteurs leur capacité à joindre l’organisme.

    À l’entrevue, mettre ses atouts en valeur se traduit par :

    1. Que ce ne soit que pour renforcer votre confiance et montrer votre respect, adopter une tenue vestimentaire plus classique
    2. En apprendre le plus possible sur l’entreprise et son marché par l’observation, les recherches et les ressources et références en ligne (que fait-elle? Est-ce un chef de file dans son domaine? Quels sont ses concurrents?)
    3. Être prêt à démontrer que vous connaissez l’entreprise, son historique, ses objectifs, les directeurs de service et dirigeants, etc.
    4. Établir un rapport avec l’interrogateur
    5. Écouter attentivement – ne présumez pas que vous comprenez tout ce que vous dit l’interrogateur et cherchez des indices
    6. Surveiller son vocabulaire – le choix de mots doit être clair et approprié – les aptitudes de communication sont très importantes et jouent énormément dans l’impression que vous laissez
    7. Ne pas trop parler. Si vous pérorez sur vous-même, vous pourriez passer à côté de la question et ainsi ne pas montrer que vous êtes qualifié pour le poste
    8. Être avenant et charmant (sans exagération) – l’interrogateur ne devrait pas avoir à vous tirer les vers du nez. Soyez plaisant.
    9. Être AMICAL!

Lorsque vous vous présentez, tenez compte du style et de la personnalité de l’interrogateur et prenez soin de bien vous représenter. La meilleure approche est de rester authentique. Les personnalités varient énormément alors la recherche d’emploi, cela consiste aussi à trouver la meilleure correspondance entre les besoins de l’employeur et vos qualités. Si vous êtes qualifié pour le poste, vous présentez honnêtement et croyez fermement que vous avez l’étoffe de l’emploi, l’entrevue devrait bien se dérouler … et vous cliquerez mieux avec l’interrogateur.

La recherche d’emploi peut s’avérer un processus exigeant et parfois prolongé. Il vaut mieux planifier et gérer le processus et vos attentes. N’oubliez pas de vous mettre en valeur et de REMERCIER l’employeur potentiel et l’interrogateur. Que vous vous attendiez ou non à obtenir l’emploi, c’est une question de courtoisie et de responsabilité.

© 2016-2019. All Rights Reserved. Privacy Statement